Comment le village de l’emploi fait-il face à la crise sanitaire ?

village de l'emploi

Publié le : 14 avril 20218 mins de lecture

Depuis mars 2020, la crise sanitaire du Covid-19, ainsi que les différentes initiatives gouvernementales de confinement sont un grand bouleversement pour les acteurs du Village de l’emploi. Toutefois, grâce à ses expertises, la plateforme choisit une toute nouvelle organisation afin de faire face à la crise. L’objectif est de ne pas perturber les formations qu’importe la situation et offrir l’occasion aux demandeurs d’emploi de dénicher une meilleure poste en fonction de leurs compétences.

Qu’est-ce que le Village de l’emploi ?

Cette plateforme consiste à réunir différents acteurs actifs pour concevoir directement un emploi. Ces acteurs se composent généralement de futurs employeurs, d’experts formateurs et de personnes en quête d’emploi. À l’issue des formations, des occasions d’obtenir une proposition de poste à titre confirmé peuvent se présenter. Grâce à son expertise, le Village de l’emploi aide les jeunes diplômés à devenir opérationnels au moment de leur insertion dans le marché de l’emploi et à trouver leur premier poste. Avec plus de renseignements et des formations entièrement adaptées aux métiers que les jeunes désirent réaliser dans leur vie, il est désormais plus facile d’effectuer une recherche d’emploi. C’est aussi la garantie d’acquérir de nouvelles connaissances en termes de communication avec l’employeur et de préparation d’entretien d’embauche. L’organisme ne se contente pas d’être un intermédiaire, il se comporte comme un négociateur de contrat. En effet, il se sert de tous les moyens possibles afin de vous intégrer facilement dans l’univers professionnel. Pour en découvrir plus au sujet du village de l’emploi avis, vous pouvez parcourir les sites et forums internet. Vous en apprendrez davantage en ce qui concerne le contenu des cours, ainsi que les perspectives qui s’offriront à vous.

À consulter aussi : Quelle est la méthode appliquée par le village de l’emploi ?

Covid-19 : qu’est-ce qui pourrait expliquer la hausse du chômage ?

Au moment où le déconfinement est effectif dans certains pays, on remarque que les conséquences du confinement sont très considérables sur l’économie. Plusieurs pays ont perdu des milliards de dollars juste à cause de l’arrêt des activités et d’ailleurs, les choses ne sont pas prêtes de se remettre dans l’ordre. Aux États-Unis et en Europe, le nombre d’inscriptions au chômage a énormément grimpé. D’après certaines approximations, ce sont 300 millions d’emplois à plein temps environ qui seront réduits dans les mois qui viennent. Pour les individus affectés, cela représente un grand coup de masse, surtout que plusieurs secteurs sont touchés de manière simultanée par cette crise.

On pourrait dire que la situation actuelle est déjà assez perturbante, cependant, les choses sont encore plus compliquées pour les jeunes qui sont déjà dans une circonstance précaire lorsqu’il est question de métier. Le nombre de chômage est en forte hausse chez les jeunes et cela dure même depuis des années. Les mesures gouvernementales ont du mal à résoudre le problème et beaucoup de diplômés se retrouvent dans l’incapacité de trouver un métier.

Le Village de l’emploi pour redonner de l’espoir aux jeunes

Les difficultés des diplômés sans emploi ne datent certainement pas d’hier. Malgré les programmes établis par le gouvernement, le constat demeure aussi inquiétant qu’il y plus d’une décennie. Heureusement, face à un tel fléau, quelques mesures permettent de redonner de l’espoir aux demandeurs d’emploi. Depuis son apparition, le Village de l’emploi offre des formations aux jeunes diplômés qui le souhaitent. La solution étant de les aider à développer leurs compétences. Pour cela, l’organisme propose des formations très complètes dans le monde des SI ou systèmes d’information.

Le Village de l’emploi travaille en étroite collaboration avec des professionnels pour fournir des métiers porteurs de consultants aux apprenants. À l’issue de leur apprentissage, ces derniers jouissent d’un poste confirmé dans l’une des sociétés partenaires de la plateforme. En contrepartie, les diplômés devront travailler dans cette société pendant les trois années suivantes. La méthodologie de l’organisme demande la présence des jeunes dans ses locaux connectés, du lundi au vendredi. C’est aux côtés de leurs formateurs professionnels qu’ils sont formés pour acquérir toutes les compétences pratiques dont ils auront besoin pour réussir dans leur futur parcours professionnel.

L’impact de la crise sanitaire sur tous les programmes

La période de crise sanitaire touche énormément tous les acteurs du Village de l’emploi. Toute interaction entre les apprenants et avec les formateurs est plusieurs et représente ainsi de potentiels cas de contamination. Tant que le virus du Covid-19 restera actif, il n’est plus faisable d’agir de cette manière. Afin de respecter les initiatives de confinement du Gouvernement et permettre à ses apprenants de profiter des meilleures conditions de travail, l’organisme a dû apprendre à se réinventer. Après l’annonce du confinement, il n’a plus été réalisable d’accueillir les jeunes dans l’enceinte même des locaux. L’équipe pédagogique est toutefois restée mobilisée. Elle n’a pas cessé de chercher des solutions qui permettent de continuer le cursus de formation de tous les stagiaires. En outre, elle a tenu à les rassurer, eux qui étaient si anxieux de perdre du temps à dessein d’entrer dans la vie professionnelle. Un courrier électronique avisant la nouvelle organisation établie a donc été envoyé à chaque apprenant.

Maintenant, place au télétravail

Grâce aux différents moyens de communication comme l’internet et le téléphone, les programmes de formations peuvent tout à fait être communiqués par les professeurs à tous les apprenants. L’alternative la plus possible est donc le télétravail. Pourtant, elle n’était pas ancrée dans la culture de l’organisme qui privilégie surtout une communication beaucoup plus directe. Toutefois, il faut bien s’adapter à cette crise sanitaire sans précédent, et ce, le plus rapidement possible. D’autant plus que l’équipe pédagogique tenait plus que tout à préserver un contact de qualité et régulier avec les apprenants pour ne pas couper leur montée en compétences. C’est aussi un excellent moyen pour sauver les métiers des anciens apprenants pendant le confinement, en préparant la sortie de crise, et pour concevoir de nouveaux emplois.

Ainsi donc, les professeurs entrent en contact avec les apprenants tous les jours afin de suivre les cours et le planning préétabli. Bien évidemment, des supports de cours sont partagés par mail, à l’image des examens, des travaux pratiques sur projets ou des questionnaires de validation. Quoi qu’il en soit, un tel travail titanesque n’aura pas pu voir le jour sans la contribution de tout le monde, que ce soit l’équipe pédagogique ou encore tous les apprenants.

La confiance dans le futur

La compétence n’est certainement pas la seule valeur qui singularise le Village de l’emploi. Le centre met aussi en avant la solidarité. En plus de proposer un programme entièrement gratuit, il vient en aide à tous les apprenants, peu importe leurs profils et leurs parcours scolaires. Il permet également de concevoir un lien fort et surtout durable avec l’univers professionnel. Même si ce dernier tourne au ralenti, les responsables de la plateforme s’accordent à dire que la reprise n’est qu’une question de temps.

Plan du site