Dénicher un emploi dans l’informatique et démarrer une carrière

Emploi dans l'informatique
Quand on est jeune diplômé sans expérience, en reconversion professionnelle ou que l’on vient de subir un licenciement, il peut sembler difficile de retrouver un emploi intéressant et rémunérateur. Heureusement, il existe un large panel de structures professionnelles qui peuvent vous guider et vous aideront à démarrer une carrière professionnelle valorisante, dans des secteurs dynamiques et en forte croissance. Les systèmes d’informations font ainsi partie des axes les plus porteurs, et permettent à chacun, quel que soit son âge, son niveau d’études ou son passé en entreprise, de trouver un poste enrichissant !

Bien choisir son centre de formation

C’est décidé : après réflexion, analyse des offres d’embauche, étude de marché et autres lectures de revues spécialisées, vous avez enfin décidé de quitter votre ancien emploi et de vous reconvertir ! Mais comment démarrer ce processus, qui peut sembler terriblement complexe ? Tout d’abord, il convient de trouver la formation qui vous permettra à la fois d’acquérir des connaissances théoriques, mais aussi de les mettre en pratique, sans pour autant oublier de vous constituer un réseau pour dénicher un poste dès la fin de votre formation. La meilleure option est donc de faire appel à une école réputée, qui s’appuie sur de nombreuses années d’expérience et est renommée dans le milieu. Elle vous fera ainsi profiter de ses contacts, tout en vous assurant des cours de qualité, adaptés à vos envies et vos besoins. Par exemple, des structures comme le village de l’emploi (également connu sous le nom de VDE) ont su faire leurs preuves au fil des ans et gagner une certaine notoriété, notamment grâce à leur impressionnant taux d’insertion.

Comment fonctionne la méthode du VDE ?

Le VDE s’appuie sur une méthode unique, qui s’est affinée petit à petit. Leur concept de base : déterminer ce qui manque réellement à un chômeur de longue durée, un salarié en cours de reconversion ou encore un jeune diplôme par rapport au marché du travail. Ensuite, l’objectif des formateurs sera de lui inculquer en un temps record des connaissances aussi bien théoriques que pratiques et de lui apprendre des notions qu’il aurait normalement mis des années à acquérir dans un parcours classique. En outre, l’ensemble de ce programme haut de gamme en informatiques et systèmes d’information est totalement gratuit, ce qui le rend accessible à tous ! En effet, des employeurs financent le parcours des étudiants contre une fidélité de trois ans suite à l’embauche. Par ailleurs, pour compléter ses savoirs nouvellement acquis, le candidat sera encadré par des experts avec une grande expérience du terrain qui lui apporteront leur savoir-faire et, plus important encore, leur savoir-être. Enfin, dernier bonus, des assistants “dénicheurs de postes” garantissent le lien avec le marché du travail, en mettant à disposition des candidats des offres actualisées et en contactant les structures en recherche de salariés. Cette technique, pragmatique et efficace, a par conséquent contribué à créer plusieurs milliers d’emplois en 20 ans d’existence.

Des métiers porteurs dans le domaine des systèmes d’information

Révolution du numérique oblige, les métiers liés aux systèmes d’informations et au traitement des données explosent depuis quelques années. Ainsi, les postes d’Architecte BIG Data, les fonctions support et managériales comme les Business Intelligence Manager ou encore les profils analytiques comme les Data Analyst, Mianer, Officer ou encore Scientist sont particulièrement populaires en ce moment. En effet, pour se développer, les sociétés doivent maintenant miser sur des équipes de Systèmes d’informations, alias SI, solides qui négocieront efficacement la transition digitale et numérique au sein de leurs structures. Les évolutions technologiques les obligent à constamment s’adapter… Et donc à recruter de plus en plus de profils hautement spécialisés. Cela entraîne donc une augmentation du nombre de postes disponibles dans les SI, qui multiplient les atouts charme pour séduire les jeunes diplômés : une évolution rapide, en général, après 3 ans, les experts voient leur salaire augmenter en moyenne de 50%, avec un revenu moyen de 6 à 10 000€ par mois pour les indépendants, et surtout un réel épanouissement personnel et intellectuel lié aux missions sur lesquelles ils interviennent.

Les diverses spécialités pour réussir sa reconversion

Quelque soit votre âge, votre profil ou votre niveau d’études, le Village de l’Emploi propose un vaste choix de formations accessibles à tous. Par exemple, l’assistance à maîtrise d’ouvrage et à maîtrise d’œuvre est parfaite pour les profils non techniques puisqu’elle ne nécessite pas d’avoir des compétences spécifiques. Cette spécialité s’appuie sur la maîtrise de la gestion d’un projet et sur la connaissance des spécificités métiers, avec différents champs d’intervention : banque, assurance, grande distribution, gestion des risques crédit, etc. Le cursus Business Intelligence sera quant à lui idéal pour les profils techniques ou scientifiques, avec un renforcement en analyse statistique, et touche aux systèmes d’aide à la décision à tous les niveaux, de la conception au développement. Il nécessite une maîtrise de la Business Intelligence et de multiples outils de traitement des données, couramment utilisés par les Directions de Système d’information, et débouche sur des postes en Datastage, SAS, Informatica et autres MS BI. La spécialité Nouvelles Technologies et Développement aidera les informaticiens et tous les jeunes diplômés ayant de solides bases techniques à consolider leurs compétences en développement logiciel par l’apprentissage de nouveaux langages de programmation et à les mettre en pratique. Ils pourront ainsi envisager sereinement de débuter une carrière en tant qu’Ingénieur Études et Développement, avec pour but de concevoir et développer des applications numériques, voire, pour les plus expérimentés ou les plus ambitieux, de conduire des projets de développement et de coordonner toute une équipe. Enfin, le data Management est en plein essor actuellement et ne doit surtout pas être négligé ! Ces métiers peuvent s’exercer à tous les niveaux : par exemple, les titulaires d’un bac +2 passionnés par le terrain peuvent devenir technicien d’exploitation, réseau ou télécoms, tandis que ceux qui préfèrent l’analyse se dirigeront vers des postes d’administrateur d’outils, de système ou de réseaux et télécoms, d’analyste système ou encore de pilotes d’exploitation. Les titulaires d’un bac +4 voire d’un bac +5 se tourneront quant à eux vers des postes d’administrateur de base de données ou d’intégrateur d’exploitation.

Les points forts du VDE

Le VDE s’appuie sur de nombreux atouts pour assurer un cadre de vie et d’apprentissage agréable à ses recrues : les étudiants sont ainsi accueillis dans des locaux de plus de 1300 m2 dans le 17ème arrondissement de Paris, et profitent de salles d’activités spacieuses et connectées, équipées de plus de 500 postes de travail récents, avec de plus des espaces conviviaux modernes et agréables pour les pauses. Les cours sont dispensés par des coachs-experts spécialisés, reconnus dans leur domaine, qui seront là en permanence pour accompagner les élèves dans leur parcours. L’équipe pédagogique est épaulée par plus de 60 intervenants externes qui interviendront sur des modules variés dans le domaine de la technologies, des métiers, de la conduite de projets, de la communication ou encore applications utilisées par les professionnels. Alors, qu’attendez-vous pour vous lancer et enfin démarrer une nouvelle vie grâce au Village de l’Emploi ?